Nippon Sekai : le nouveau monde

Une catastrophe : la fin d'un monde et la naissance d'un nouveau. Découvrez l'aspect de cette nouvelle Terre où la féérie a prit une place importante...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à vous, chers invités du sol Nippon

Partagez | 
 

 exemple de fiche: Shin MInamoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

○ Fondateur ○

○ Fondateur ○
avatar


Messages : 352
Localisation : Quelque part
Humeur : Massacrante

MessageSujet: exemple de fiche: Shin MInamoto   Lun 12 Oct - 20:25

INFORMATIONS GÉNÉRALES


    ::: Votre nom :::
    - Minamoto

    ::: Votre prénom :::
    - Shin

    ::: Votre sexe :::
    -

    ::: Votre âge ::::
    - la vingtaine

    ::: Décrivez-vous brièvement :::
    - Brièvement ? Il ne faut pas torp en demander non plus ! Shin est une personne très compliquée, et vraiment prise de tête quand il s'agit de vouloir cerner de manière claire et concise une parcelle de sa personnalité. Une chose qu'il réussit facielement, c'est se faire détester par tout le monde qu'il croise sur son chemin.
    En tant que Nomade, il bouge constamment et dans toutes ses haltes, sa prestation en tant qu'âme solitaire soulève de nombreux cœur, aussi bien dans un sens érotique que haineux. Du côté des femmes, il a tendance à amadouer bien malgré lui les demoiselles qui croisent son regard. En effet, il arbore pour des durées indéterminées un regard angélique, très enfantin, qui ferais fondre la plus glaciale des matriarches ménoposée. Ces yeux là sont d'un rouge flamboyant, vraiment une couleur inatendue qui a tendance à le faire passer pour un Yokai.dans les villes qu'il traverse. Car ce n'est pas par jalousie que du côté des hommes il se fait tant haïr, tout du moins pas uniquement à cause de cela. En réalité, ceux-ci sont beaucoup plus méfiant que les femmes, à plus forte raison lorsqu'il s'agit d'hétérosexuels car contre eux, son charme n'arrive pas à le sortir du pétrin. C'est dans ces moments là qu'il envisage une fois de plus de tirer sa révérence au lieu de rester plus longtemps pour faire plus ample connaissance avec les autochtones.
    Car en plus de ses yeux à la couleur inhabituelle, son mutisme quasi permanent ne lui permet pas énormément de trouver une chance de se justifier auprès de ses détraqueurs. Il n'est pas vraiment muet : il ne parle jamais pour rien.
    Toujours très froid, cette attitude de solitaire le rend d'autant plus attachant car il dégage vraiment un désarroi partout où il passe : bien malgré lui, on peut deviner en le regardant marcher qu'il a besoin d'aide, même s'il se refuse de le faire savoir...



VOTRE EXISTENCE AVANT D'ARRIVER ICI


    ::: Votre vie jusqu'à maintenant ::::
    - Sa vie n'a été que tumulte et fuite, combat sanglant et course contre la montre à travers les bois et les lacs.
    Très jeune déjà, il n'avait pas de parents. Il vivait en compagnie d'autres enfants qui étaient gérés par des adultes sans la moindre notion d'éducation parentale, sauf les quelques femmes qui essayait de garder un équilibre mental pour ces enfants qui vivent déjà dans un monde cruel. Les hommes, sans doute des guerriers ou quelque chose du genre, voyaient en ces enfants un espoir pour la fin du règne des terrible Yokai pour le retour des Kami au sein de ce monde.
    Shin, lui, avait du mal à s'intégrer : déjà muet depuis sa venue au monde, on ne lui avait donné aucun nom depuis son arrivée. Plutôt mal aimé par les autres enfants, seule une femme voulait bien le considérer comme une enfant normal.
    Elle était devenue sa mère de substitution et le petit garçon commença alors à être moins seul et à s'intégrer de lui-même avec les autres enfant. Son mutisme n'en était pas plus guérie, mais il réussisait tout de même à se faire comprendre par des gestes et des petits bruits.
    Le groupe dans lequel il vivait était composé d'une dizaines d'adultes pour une trentaine d'enfants. Très dangereux cela-dit de se déplacer ainsi en si grand nombre, et c'est pour cette raison que la petite communauté s'installa au centre de l'île de Honshu, tout près du mont Fuji.
    Bien évidemment, le bonhomme s'installa avec sa mère de substitution avec qui tout les tracas et toutes les peurs disparaissaient. Durant de nombreues années, il grandit à ses côtés jusqu'à ce qu'un jourla tranquilité que la petite communauté avait enfin trouvé ne soit perturbée de manière innattendue : la forêt d'Aokigahara, déjà très réputée pour les nombreux suicides qui se sont déroulés en son sein, relachait un peu plus tout les jour un souffle glacial en direction du camp où Shin vivait paisiblement. Il sentait petit à petit cette angoisse grandir au fond de lui anisi que cette torpeur émaner du fin fond de la forêt, tellement qu'un soir, il poussa un hurlement tellement effrayant qu'on se demanda si c'était lui qui l'avait poussé ou si c'était la mort qui avait prit possession de lui pour annoncer une terrible nouvelle.
    Le jeune garçon faillit mourir ce soir là, et les habitants le surnommèrent Shin : il était comme différent depuis cette nuit là. Il était désormais plus expressif, et depuis parlait quand quelque chose n'allait pas. Cependant, après cette nuit, personne ne voulait écouter le jeune garçon qui avait quelque chose de terrifiant en lui : d'abord il se mit à parler, ensuite il commença à sortir avertissements sur avertissements, demandant aux villageois de quitter les lieux au plus vite.
    Shin semblait envoyer de mauvaises ondes, et les autres villageois l'ordonnèrent de se taire une bonne fois pour toute et de redevenir le petit garçon taciuturne qu'il était avant. Seule sa mère l'écoutait et le croyait, et elle définit le changement de Shin comme un cadeau des Kami que les villageois ne doivent pas ignorer.

    Cependant, Shin ne pouvait pas partir sans savoir qu'il serait rongé par la culpabilité. Il resta jusqu'au jour où ses craintes devinrent réalités : la forêt d'Aokigahara commença à prendre vie. Il n'était qu'à quelques kilomètre, mais une fumée noire maudite envahit la vallée où Shin et les autres vivaient. De nombreuses années étaient passés depuis son cauchemard mais la vision qu'il avait eu n'avait en aucun cas changé : les habitants mourraient un après un, les enfants, devenus déjà grand, étaient attaqués par des Yokai contre lesquels il se battèrent jusqu'au bout. Shin fit de son mieux pour tous les protéger, mais l'attaque d'un Yokai sur sa mère changea totalement l'idée de l'issue de ce combat : en voyant le corps innanimé de sa mère, Shin entra dans une colère monstrueuse et déchiquetta un à un tout les Yokai qui étaient apparus dans le village. Les yeux du jeune garçon devinrent rouge, tout comme le sol ou les carcasses des Yokai et d'humains se mêlèrent.

    Au petit matin, Shin avait débarrasé la vallée de toute présence démoniaque, hormis la sienne : le jeune garçon, entré dans une rage folle cette nuit-là, effrayait le restant des villageois qui le considérèrent comme un nouveau Yokai.
    Se rendant compte de ce qu'il avait fait, et qu'il ne pouvait plus rien faire pour sa mère, il partit le plus rapidement possible et s'éloigna le plus possible de cet endroit qui vit naître un tout nouveau Shin, dont ignore toujours la vraie nature...

    ::: Ce qui vous a poussé à prendre la route ::::
    - Etant devenu dangereux pour ses semblable, tout du moins selon lui, il avait prit la route pour atteindre une destination encore indéterminée. Il avait cependant prit le temps de faire son sac et il quitta son village lentement. Le jeune garçon, emporta le corps de sa défunte mère et souhaitait l'enterrer là où il l'avait rencontré, à savoir au Lac Shinano, qui n'était pas très loin.
    Il marcha nuit et jour, le cadavre attirant les bêtes et les Yokai, il ne pouvait se permettre de prendre du repos. Son unique objectif était d'offrir une sépulture décente pour la femme de sa vie, la seule femme qu'il n'ait jamais aimé jusqu'à maintenant, la seule qu'il ait considéré comme sa mère.

    Arrivé aux abords du lac, il construisit un bateau afin que sa mère puisse rejoindre l'autre monde. Il pria les Kamis de faire en sorte que sa mère ne devienne pas une Yokai comme il les hait.
    En déposant le corps dans la barque, Shin se rendit compte qu'elle avait gardé son sourire lorsque la mort vint lui retirer la vie et Shin laissa une larme s'échapper de son œil. Il pleura pour la première fois de sa vie à l'encontre de quelqu'un, et il laissa la barque être emportée par les flots avant de se retrouver seul, au bord du lac, sans avoir aucun objectif.
    Il ne savait plus quoi faire : il avait fait la seule chose qu'ils estimait importante pour sa vie, et désormais, il ignorait comment sa vie allait maintenant devenir.

    Il repensa cependant à cette nuit où il entra dans une transe dévastatrice et où il tua Yokai sur Yokai. Cette sensation de bonheur lorsque sa lame traversait le démon, cette libération une fois qu'il tombe à ses pieds, inerte... Shin n'avait pas mit très longtemps pour trouver une bonne raison de ne pas rester ici. Il refusa de revoir une soirée comme celle-ci se reproduire et jura de se débarasser de tout les Yokai qu'il rencontrerait sur son chemin...


TOTALEMENT HORS SUJET


    ::: Votre vrai prénom ::::
    - Tu veux peut-être mes mensurations aussi ?

    ::: Votre âge :::
    - La vingatine, c'est pas assez précis non ?

    ::: Comment avez-vous atterit ici ? :::
    - J'étais en train de voler, puis tout d'un coup j'ai décider de descendre.

    ::: Et pour finir, c'est quoi le code du règlement ? :::
    - Je suis le fondateur, tu crois que j'en ai besoin moi de ce foutu code ? >(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nippon-sekai.forumactif.com
 

exemple de fiche: Shin MInamoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nippon Sekai : le nouveau monde :: Avant de partir à l'aventure :: ::: Qui êtes-vous ? ::: :: Nomades ? Présentez-vous !-