Nippon Sekai : le nouveau monde

Une catastrophe : la fin d'un monde et la naissance d'un nouveau. Découvrez l'aspect de cette nouvelle Terre où la féérie a prit une place importante...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à vous, chers invités du sol Nippon

Partagez | 
 

 Après la pluie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

○ Yokai ○

○ Yokai ○
avatar


Messages : 11

MessageSujet: Après la pluie...   Sam 12 Juin - 15:29

Une pluie incessante tombait depuis déjà plusieurs jours parfois accompagnée de quelques violents orages qui se déchainaient en faisant tomber la foudre sur quelques arbres de la forêt. Humains, Yokai et même animaux, tout être vivant semblait avoir disparu de la forêt et attendait dans sa cachette la fin de ce véritable déluge. Personne n'aimait sortir sous une pluie aussi violente et encore moins les Yokai à moitié félin. Kenta avait eu la chance de trouver refuge, par le plus grand des hasards, dans une vieille maison au beau milieu de la forêt, abandonnée par ses précédents occupants depuis bien longtemps. Une famille avait dû y vivre pendant quelques temps avant d'avoir été les victimes de Yokai ou bien de bêtes sauvages.

Toute la maison avait été saccagé et n'était plus aujourd'hui qu'une vieille maison en ruine. Le toit n'était plus très étanche et laissait l'eau s'infiltrer dans la maison à différents endroits, tous les meubles et objets sans valeur n'ayant pas été volé par des brigands étaient en morceaux et les araignées et autres insectes avaient profité de l'occasion pour s'installer confortablement. Cette maison n'était pas très accueillante mais c'était l'endroit que Kenta avait choisi pour s'abriter de la pluie. Le jeune Yokai avait passé plusieurs jours enfermé dans cette vieille maison, ne profitant des rares éclaircies entre deux averses que pour attraper de petits animaux afin de se nourrir. Jamais le temps ne lui avait semblé aussi long et l'enfermement devenait de plus en plus pesant. Il ne supportait pas d'être forcé à rester ici mais il ne pouvait rien faire pour arrêter la pluie et il était bien obligé de prendre son mal en patience... Il passait beaucoup de temps à dormir en espérant qu'ainsi le temps lui semblerait un peu moins long mais plus il se reposait, moins il était fatigué et plus il ressentait le besoin de sortir pour dépenser toute son énergie.

En fin d'après-midi, la pluie s'arrêta de tomber et le soleil vint de nouveau éclairer de ses faibles rayons la forêt qui avait été plongé dans l'obscurité depuis plusieurs jours. Les oiseaux sortaient de leurs cachettes et se remettaient à chanter joyeusement et la forêt semblait reprendre vie petit à petit. Réveillé par la douce chaleur d'un rayon de soleil, Kenta ouvrit les yeux et se releva lentement. Tout son corps semblait être ankylosé mais il n'y prêta pas attention et il sortit de la maison pour se mettre en chasse. Tout ce qui occupait l'esprit de Kenta était de vite calmer cette faim qui le tenaillait. Cette fois, ce fut un petit lapereau qui périt entre les griffes du Yokai. Il n'avait pas pris le temps de jouer avec sa proie, il avait bien trop hâte de le manger pour penser à jouer avec lui et il l'avait donc tué très rapidement. Pourtant, après son petit festin, une toute autre forme de faim commença à se manifester chez Kenta. Voilà plusieurs jours qu'il n'avait tué que pour manger et non pour le plaisir de tuer. Il essaya de se souvenir de sa dernière victime humaine et de l'apaisement qu'il ressentait chaque fois qu'il tuait un de ces êtres mais ça lui semblait si lointain qu'il n'arrivait plus à se remémorer clairement tous les détails. Frustrer de ne pas sentir la présence d'humains autour de lui sur lesquels il aurait pu se défouler, le jeune Yokai avança dans la forêt, marchant droit devant lui.

L'odeur de terre et d'herbe mouillée était vraiment désagréable pour Kenta. La terre était si molle et boueuse que son pied s'enfonçait de plusieurs centimètres à chacun de ses pas. Le jeune garçon n'aimait pas la pluie mais il aimait encore moins être salit par ce mélange d'eau et de terre qui était si visqueux au touché. Il marcha pourtant plusieurs kilomètres sans s'arrêter, poussé par l'envie de trouver un de ces misérable être humain pour lui faire payer tout ce qu'il endurait pour mettre la main sur l'un d'entre eux. Il ne s'en rendait même pas compte mais il avait dépasser depuis bien longtemps la limite de son territoire, une frontière invisible dans la forêt qu'il n'avait encore jamais dépasser. Ce n'est qu'en arrivant au bord d'un lac qu'il réalisa qu'il n'était jamais venu ici.

Le soleil commençait à disparaître à l'horizon et Kenta resta quelques instants immobile face au magnifique spectacle qui s'offrait à lui. Le ciel avait pris une couleur rose orangé autour de la moitié de soleil encore visible, alors que plus haut dans le ciel, tout devenait plus sombre et quelques étoiles commençaient déjà à apparaître, le tout se reflétant dans le lac, ondulant par les mouvements de l'eau. Le jeune Yokai ne se souvenait pas avoir déjà vu un spectacle semblable à celui-ci et il était resté un moment à l'observer, comme si il voulait graver cette image dans sa tête. Il s'avança ensuite vers le lac pour s'en approcher davantage avant de s'accroupir au bord de l'eau. Ce n'était pas parce-que son instinct de chat le poussait à rester à l'abri lorsqu'il pleuvait qu'il ne pouvait pas non plus se laver. Il plongea alors ses mains dans le lac et les passa ensuite sur son visage pour se rafraîchir. Après avoir passé des jours enfermé dans une maison poussiéreuse, il avait bien envie de prendre un bon bain pour se sentir propre et enlever toutes ses tâches de boue sur sa peau et ses vêtements mais quelques choses le retenait de le faire, comme si il avait l'impression qu'il n'était pas vraiment tout seul et qu'il valait mieux rester sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

○ Yokai ○

○ Yokai ○
avatar


Messages : 27
Humeur : mausade

MessageSujet: Re: Après la pluie...   Sam 12 Juin - 18:47

La pluie, toujours cette pluie qui n'en finissait pas! A croire que les kamis désiraient noyer les yokais en même temps que les humains. Pendant plusieurs jours, l'énorme chien s'était promené sans en tenir compte bien que son caractère s'en soit fait sentir. Cependant, il renonça à continuer d'avancer lorsque la piste qu'il suiviait disparut à cause de cette eau qui tombait incessament du ciel. Déçue d'avoir perdu la trace de ce petit groupe de nomades, Toya avait décidé de se mettre au sec pour le restant de l'averse, et ce même si elle devait durer des semaines! Trottant jusqu'aux abord de la forêt, le chien avait rejoint l'un des ces vieux temples qui servait autrefois à déposer des offrandes aux esprits de la forêt pour calmer leur courroux. Ricannant de cette situation ironique, le chien modifia sa taille, rapetissant jusqu'à atteindre la taille d'un grands renard avant d'aller se nicher sous le toit de pierre, couché et prêt à s'endormir au chant de la pluie. Il dormit ainsi de nombreux jours, ne sortant lors des rares rayons de soleil que pour traquer de quoi caller sa faim avant de retourner se blottir contre la pierre qui le présevrait de l'humidité.

Toya avait beau être capricieux, il n'était pas bien difficile; c'est la raison pour laquelle il reprit sa route sous la pluie le jour ou il sentit l'odeur d'humains. Satisfait de cette découverte, il les avait traqué durant deux jours avant de les trouver : deux hommes d'une quarantaine d'années et une pseudo miko. Cette pauvre femme ne parvint pas même à bredouiller deux incantations tant elle tremblait, ce qui le fit bien rire pendant qu'il tuait ses compagnons. Il gardait le meilleure pour la fin évidemment...Reprenant forme humaine, il songea à prendre les vêtements d'un des deux homme mais constata que comme leur propriétaires, ils n'avait pas résistés sous ses crocs. Pestant contre ses vêtements modernes de mauvaises qualité, il prit ceux de la miko:costume traditionel rouge et blanc. Certes, c'était habituellement réservés aux femmes mais das la mesure ou la première personne qui lui ferait une remarque périrait sous ses crocs, il s'en moquait assez bien.

Une goute lui tomba sur le visage et Toya crut un instant qu'il recommençait à pleuvoir mais il n'en était rien. Il s'agissait simplement de sang qu'il avait dans les cheveux qui coulait lentement, tachant le vêtement jusqu là immaculée de la miko. Décidant qu'un bain serait nécessaire, le Yokai repartit en vadrouille, levant le nez au vent pour repérer l'odeur de vase caractéristiques des plans d'eaux. il ne fallait guère longtemps pour qu'il en trouve un, et ce pile à temps car le soleil commençait à se coucher. Que n'aurait il donner pour un Onsen ...Quoiqu'à réflexion, il avait peut être trouvé mieux qu'une simple source d'eau chaude.

Le chien n'était pas seul au point d'eau, un chaton semblait hésiter à se baigner. Souriant en songeant qu'il l'avait peut être sentit à cause du sang, Toya ne resta pas caché d'avantage et sortit du couvert des arbres,fesant mine de ne pas prêter attention à l'autre Yokai. Marchant jusqu'à la rive, il s'y accroupit avant de boire une gorgée d'eau. Ce n'est qu'alors qu'il regarda le yokai , un sourire moqueur aux lèvres avant qu'il n'enlève ses vêtements et se glisse dans l'eau, frissonnant sous son contact glacé avant de s'immerger totalement pour faire disparaitre le sang de ses cheveux. Il fallait bien être un chat pour hésiter à pénétrer dans l'eau vivifiante. Observant ce dernier avec une lueur de défi dans le regard, Toya nagea un peu.

"Chat échaudé craint l'eau froide...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

○ Yokai ○

○ Yokai ○
avatar


Messages : 11

MessageSujet: Re: Après la pluie...   Sam 12 Juin - 21:05

L'inconvénient lorsqu'on ne portait que des vêtements de couleur blanche, c'est qu'ils étaient bien plus salissants que les autres vêtements de couleurs différentes. Malheureusement pour Kenta, il était déjà bien trop tard pour qu'il puisse laver la tenue qu'il portait. Même si il avait trouvé un lac dont l'eau était à première vue assez propre, le soleil n'allait pas tarder à disparaître et ses vêtements ne pourraient sécher que le lendemain matin, à condition que le soleil ne se cache pas une fois encore derrière ces gros nuages gris et épais. Le jeune Yokai accordait une grande importance à son hygiène et même si il ne pourrait pas laver ses vêtements dans l'immédiat, rien ne l'empêchait de se laver pour se sentir plus propre. Quoique... Il avait depuis un certain temps la désagréable impression d'être épié et d'après l'odeur qu'il pouvait percevoir, ce n'était pas qu'une impression. Quelqu'un se trouvait quelque part tapis dans l'ombre et l'observait pour une raison inconnue...

L'individu ne mit pas beaucoup de temps à sortir de sa cachette et donc à dévoiler son identité. C'était également un Yokai, plus grand et plus âgé que lui, qui portait un accoutrement que Kenta n'avait auparavant vu porter que par des femmes. C'était plutôt étrange mais ça ne choqua pas plus que ça le jeune garçon, il était bien plus intrigué par les petites oreilles pointues qui se dressaient sur la tête de l'autre Yokai et par cette odeur de sang qu'il portait sur lui. Pas une seule secondes Kenta ne l'avait lâché du regard depuis qu'il était sorti des arbres et il l'observa pendant qu'il avançait pour aller boire l'eau du lac. L'inconnu ne semblait pas faire attention à la présence du petit Démon chat jusqu'à ce qu'il tourne la tête vers lui avec un sourire. Sur le coup, Kenta fronça les sourcils, ne comprenant pas ce que ce sourire pouvait signifier. Il continua de l'observer ensuite pendant qu'il retirait ses vêtements et entrait dans le lac pour s'y baigner.

"Chat échaudé craint l'eau froide...."

Depuis l'apparition de cet autre Yokai, Kenta n'avait pas bougé et était resté accroupis au bord de l'eau mais en entendant la voix de l'homme s'adresser à lui, il avait comme soudainement retrouvé l'usage de ses membres et il se releva sans dire un mot pour aller examiner d'un peu plus près les vêtements laissés sur la rive. L'odeur de sang était forte et le jeune Yokai posa sa main griffue sur une tache de sang provenant d'un être humain. Cette odeur lui donnait encore plus envie de retourner chasser mais il ne connaissait pas cet endroit et il n'était pas sûr de réussir à trouver un être humain se promenant seul à cette heure tardive... Il avait du mal à lutter contre son envie grandissante de tuer mais la chasse pouvait sûrement attendre encore un peu, les Humains n'allaient pas s'envoler durant la nuit. Kenta reporta son attention sur l'autre Yokai, ce n'était pas tous les jours qu'il croisait un Yokai avec lui aussi une partie animale, c'était même le premier qu'il rencontrait. C'est probablement à cause de cette particularité que Kenta s'intéressait à lui, même si pour l'instant ça ne se voyait pas.

Le jeune garçon retira à son tour ses vêtements et il prit le temps de les poser soigneusement près de ceux que portait l'autre Yokai avant de s'aventurer doucement dans cette eau glacée pour le rejoindre. Il mit peut-être un peu plus de temps que lui avant de réussir à entrer entièrement dans le lac mais il y était quand même arrivé et il nagea lentement vers le Yokai en le fixant droit dans les yeux. Il restait tout de même à une certaine distance de lui et il détachait de temps en temps son regard pour observer les oreilles du Yokai. Maintenant qu'il n'y avait plus cette odeur de sang humain sur lui, il pouvait percevoir sa véritable odeur et il fut un peu surpris en ressentant un certain dégoût. Les Yokai qu'il avait croisé jusqu'alors ne lui avait jamais fait cette impression, ce qui rendait le petit félin encore plus curieux.

- T'es quoi exactement ?

C'était plutôt direct et la question pouvait paraître surprenante mais tout ce qui intéressait Kenta était de connaître plus précisément l'origine de ce Yokai. Il se moquait bien de connaître son nom ou de savoir ce qu'il faisait là, tout ce qu'il voulait c'était en savoir un peu plus sur cet autre Yokai qui avait des similitudes avec lui. A vrai dire, c'était même la première fois que Kenta adressait la parole à une autre personne de son espèce ce qui expliquait son côté maladroit peut-être malpolie également mais comment pouvait-on lui en vouloir ? Il avait passé sa vie de Yokai tout seul sans parler à personne d'autre que ses proies pendant qu'il jouait avec elles avant de les achever...

- T'as tué des Humains, il y en a d'autres dans le coin ?

Même si il était intrigué par le Yokai, il ne perdait pas de vue sa toute première et principale préoccupation, trouver une nouvelle proie à torturer. Son regard semblait même un peu différent après avoir posé cette question, ses yeux avaient une lueur qu'ils n'avaient pas précédemment et qui laissait deviner à quel point le mignon petit Yokai avait besoin d'assouvir rapidement sa soif de sang humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

○ Yokai ○

○ Yokai ○
avatar


Messages : 27
Humeur : mausade

MessageSujet: Re: Après la pluie...   Dim 13 Juin - 11:42

Le jeune homme revint vers le bord de manière à avoir pied et prit le temp de nettoyer scrupuleusement ses oreilles et sa bien qu'elle en soit guère visible dans l'eau. Sans doute aurait il du laver également ses vêtements mais le soleil était au déclin et tant que lui même était propre, il se fichait assez de la tête de ses vêtements. Suivant le chat d'un regard qu'il voulait distrait, Toya avait la vague impression d'appater un chaton en remuant une fausse souris ou un brin d'herbe à chat. Il ne dit rien tandis que ce dernier examinait ses vêtements, prêtant sans doute attention au sang d'humain qui le maculait. C'était un yokai après tout, rien d'étonnant à ce que le sang d'un humain l'attire.

Continuant à se laver comme si de rien n'était , l'inugami prit grands plaisir à le voir peiner à rentrer dans le lac dont la tempérture en aurait fait fuir plus d'un. Se tournant vers le néko qui nageait vers lui en le fixant du regard, il sourit et dut se retenir de rire en voyant son expression entre méfiante et curiosité. Plongeant la tête sous l'eau une nouvelle fois, il la ressortit et s'ébroua avec une grimace, détestant avoir de l'eau dans les oreilles bien que cela soit nécessaire pour se débarasser des odeurs autre que la sienne. Reportant son attention sur le chaton qui nageait lorsque celui ci s'adressa à lui, le chien eut un sourire amusé , l'observant du coin de l'oeil tandis qu'il continuait la tâche sacrée qu'était prendre soin de son corps.

"Généralement, on demande "t'es qui" et non "t'es quoi?" . De plus, ça me semble évident, je suis un Yokai du nom de Toya. Et toi nekoboy, quel est ton nom?"

L
aissant de côté sa toilette pour ne plus s'occuper que du chaton insolent, il s'avança lentement vers ce dernier dans la mesure ou l'eau ralentit chacun de vos mouvements, un sourire moqueur aux lèvres tandis qu'il le questionnait sur les humains.Détaillant le regard du jeune homme, Toya aurait presque frémit de l'envie de tuer qui émanait de ce petit être mais dans la mesure ou il n'était pas humain, cela ne le concernait pas. Poing sur les hanches, il s'arretta non loin du chaton pour voir si celui ci fuirait ou se rapprocherait d'avantage.

"Excuse moi, je ne savais pas que tu étais là sinon je t'en aurai laissé un peu. Je crois qu'ils étaient les seuls dans le coin; tu m'en vois navré."


P
remier arrivé, premier servit! Si le petit chat n'était pas satisfait de la situation, c'était son problème. Détaillant l'animal du regard, Toya songea qu'il pourrait peut être s'amuser un instant avec ce chaton curieux, surtout avec un compagnon de jeux si mignon. Levant ses mains griffues vers son visage, le Yokai écarta sa frange qui le gênait dans son étude du ...Comment dit on déja...Bakeneko, oui c'était cela. "Le chat mauvais", Toya avait toujours eut du mal à comprendre pourquoi les chats étaient idolatré de la sorte par les anciens dans la mesure ou ces créatures n'étaient pas originaire de l'archipel mais à présent qu'il en avait un devant les yeux, il comprennait un peu mieux. Il était à croquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

○ Yokai ○

○ Yokai ○
avatar


Messages : 11

MessageSujet: Re: Après la pluie...   Dim 13 Juin - 14:03

Un chat se baignant dans un lac était une image plutôt rare mais en compagnie d'un chien, c'était encore plus improbable. Kenta ne réalisait pourtant pas que ces deux espèces évitaient de se côtoyer et ne s'appréciaient pas vraiment, bien qu'il y ait parfois quelques petites exceptions à la règle. Il était juste intrigué par cet autre Yokai et sa curiosité le poussait à aller vers lui sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. Était-ce simplement à cause de ses petites oreilles animales qui ressemblaient un peu aux siennes ? Non, son comportement face à lui l'intriguait également. Il n'y avait ni peur, ni haine, il était un peu distant sans pour autant ignorer la présence du petit chat qui était de plus en plus intrigué.

Contrairement au Yokai qui s'était arrêté de nager pour se laver, Kenta ne pouvait rester immobile dans cette eau glacée sans grelotter de froid. Il continuait donc de nager sans s'arrêter pour ne pas trop souffrir du froid et tenter de se réchauffer un peu. Pas une seule fois il n'avait mis sa tête sous l'eau et ses cheveux étaient donc restés parfaitement secs. Seuls ses mèches de cheveux plus longues avaient été en contact avec l'eau et flottaient derrière lui, à la surface du lac. Il n'avait aucune envie de s'immerger totalement dans cette eau si froide mais il ne désirait pas non plus perdre de vue même durant quelques secondes seulement cet autre Yokai qui l'intriguait tant et en qui il n'avait de toutes manières aucune confiance. Il nageait près de lui tout en l'observant lorsqu'il lui posa sa première question mais la réponse du Yokai ne le satisfaisait pas.

- Hm... Ça ne répond pas à ma question.

Certes il venait d'apprendre son prénom mais il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire de cette information qui n'était pas très utile pour le moment, quand au fait qu'il était un Yokai, Kenta le savait depuis bien longtemps mais il ne ressemblait pas aux autres Yokai qu'il avait pu croiser, il devait donc y avoir une petite différence comme des sortes ou des espèces différentes parmi cette même race.

- Je m'appelle Kenta...

Il ne voyait pas ce que ça pouvait lui faire de connaître son prénom mais dans la mesure où il lui avait donné le sien, il supposait que c'était peut-être plus correct de se présenter à son tour. Kenta regarda le Yokai du nom de Toya avancer vers lui en marchant dans l'eau pendant qu'il le questionnait sur les Humains. Il le regardait sans même une once de peur ou de crainte dans les yeux et il s'avança vers lui en écoutant sa réponse, bien qu'elle soit plutôt contrariante pour le jeune Yokai. Toya avait dû lui prendre sa seule occasion de tuer et il y avait vraiment peu de chance pour qu'il puisse tomber sur un autre être humain durant la nuit. Kenta fronça les sourcils, mécontent à l'idée de devoir passer toute une nuit entière sans pouvoir s'amuser avec un Humain. A chaque minute qui passait, son envie de tuer grandissait. Il ne faisait aucun doute qu'il se montrerait particulièrement cruel avec la prochaine proie qu'il trouverait mais pour l'instant il devait essayer de ne plus y penser.

Kenta plongea entièrement dans l'eau pendant quelques minutes, histoire de se changer un peu les idées et réapparut non loin de Toya, ayant de l'eau jusqu'à la taille. Il commença à se laver, frottant sa peau avec force pour être le plus propre possible en frissonnant parfois à cause du froid. Ses cheveux maintenant complètement trempés étaient aplatis et ses mèches les plus longues s'étaient collés contre son dos. Les poils de ses oreilles étaient un peu ébouriffés et il secoua plusieurs fois la tête pour se débarrasser de l'eau restée à l'intérieur. Le petit chat semblait être très appliqué dans sa toilette mais au fond de lui, il bouillonnait de rage et il savait très bien que la seule manière d'arriver à se calmer était de se défouler sur un Humain qu'il pourrait torturer à sa guise avant de mettre un terme à ses souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Après la pluie...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la pluie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nippon Sekai : le nouveau monde :: L'archipel du Nippon :: ::: Honshu ::: :: ○ Lac Shinano-